les Willoughby

Il était une fois une famille appelée Willoughby : une famille vieux jeux, avec quatre enfants.
L’ainé était un garçon nommé Timothy; il avait douze ans. Barnaby et Barnaby étaient des jumeaux de dix ans. Personne ne pouvait les différencier et, comme en plus ils avaient le même prénom, c’était très compliqué; alors on disait Barnaby A et Barnaby B. la plupart des gens, y compris leurs parents, abrégeaient ça en A et B, si bien que beaucoup ignoraient même qu’ils avaient des prénoms.
Il y avait aussi une fille, une jolie petite, timide, avec des lunettes et une frange. C’était la plus jeune, à peine six ans et demi, et elle s’appellait Jane.

Voila comment commence cette drôle d’histoire sur la famille Willoughby. On y rencontre des parents effrayants, un milliardaire radin, un bébé au cheveux en brosse et une nourrice-sculpture antique. un abominable roman ignominieusement illustré par l’auteur à lire absolument.

Les willoughby

Lois Lowry

collection Neuf

école des loisirs

10,50 euros

la couverture de l’édition Houghton Mifflin Company.

Publicités

0 Responses to “les Willoughby”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :