Archive pour avril 2010

les japonais : moshi moshi

c’est une sorte  de : où est Charlie?

en version japonaise et très fille.

vous devrez retrouver parmi une multitude de Moshi Moshi ( des animaux tout rond sans vraiment de pattes) ceux qui vous sont montrés dans le cartouche en bas des pages. Des heures de jeux en perspective.

Moshi Moshi kawaii

éditions dragon d’or

9,95 euros

à partir de 4-5 ans

les japonais : mini pop-up

des pop-ups pour les tous petits !

minipops

vive les véhicules !

Kimika Warabe

éditions casterman

la prochaine vitrine aura pour thématique : les insectes, on poura donc y voir vive les insectes ou bien vive les saisons du même auteur.

bon anniversaire princesse

un livre rigolo où deux histoires se mélangent. La première est gentillette, belle et douce : …Au coeur d’une contrée ravissante, dans une vallée verdoyante, vivait une princesse gracieuse à la chevelure soyeuse.

La deuxième est dégoutante, malodorante et rugueuse : …Au coeur d’une contrée répugnante, dans une vallée dégoûtante, vivait une princesse crâneuse à la perruque soyeuse.

à vous de choisir celle que vous préférerez lire.

Bon anniversaire princesse

Chamo

Giboulées Gallimard

15,00 euros

un dessin de Chamo pour la route :

Pour continuer sur la lancée des personnages dégoûtants

Shrek est l’exemple parfait. Sa mère était laide et son père était laid, mais Shrek était encore plus laid que les deux réunis.

Une histoire qui contredit les contes de fées : et ils vécurent horribles à jamais, terrorisant tous ceux qui leur cherchaient des crosses.


Shrek !

William Steig

Albin Michel Jeunesse

10,90 euros

piñatas

Les piñatas sont à remplir pour une fête d’anniversaire de bidules ou autres babioles.

22,50 euros

les lampions sont à 1,50 euros/pièce

ballons géants 0,60 euros

la pâtisserie

Nous vous recommandons chaudement ce livre de cuisine, contenant tous les basiques de la pâtisserie. Les photographies sont prises du dessus, on comprend ainsi très bien étapes par étapes les recettes.

Nous avons testé pleins de recettes, elles sont inratables.

…profiteroles au chocolat, délicieuses tartelettes aux fruits, gâteau au fromage blanc ou au pavot…miam miam

Mes cours de cuisine

La pâtisserie

Marianne Magnier-Moreno

photographies de Frédéric Lucano

éditions Marabout

15,00 euros

Bon anniversaire

C’est chouette de fêter son anniversaire!

On reçoit des cadeaux, on mange du gâteau et on peut inviter ses amis.

Malheusement cela n’arrive qu’une fois par an.

Pourquoi ne pas le fêter un peu plus souvent?

Un livre suédois édité par les éditions notari

http://www.editionsnotari.ch

Bon anniversaire

de Emma Adbage

éditions Notari

13,00 euros

on a craqué pour les petits gâteaux en peluche,

Sur les rubans des petits mots sont écrits, choisissez en un et découpez les autres pour annoncer une bonne nouvelle.

5,50 euros

joyeux anniversaire !!

la librairie a 5 ans cette année.

Un vitrine d’anniversaire s’impose : lampions, guirlandes, piñatas et gâteaux sont au rendez-vous.

les japonais : Taro Gomi

Taro Gomi est né à Tokyo en 1945. Il est l’auteur de près de 300 livres illustrés, dont un grand nombre de  » livres à dessiner « . Taro Gomi est un artiste réputé au Japon. Il est diplômé de l’école d’art Kuwazawa. Il a créé des dessins animés, des vêtements pour enfants, des jeux.

Que fait-on toute la journée ? On bâille on court on saute on lit mais encore ? Comment s’exprimer quand on veut refuser, saluer, dire merci, encourager…
? Avec esprit et humour, Taro Gomi met en scène les verbes et les expressions de la vie courante. Il invite les enfants à découvrir la richesse et la précision de la langue et, surtout, à s’amuser avec les mots !

encyclopédie des mots 2

que fait-on ? comment dit-on?

Taro Gomi

bayard jeunesse

17,90 euros

360 pages d’activité pour apprendre à colorier, à découper et à dessiner.
Laisse courir ton imagination en suivant les instructions. Pour tous les artistes en herbe, les amateurs de couleurs et les petits rêveurs.

Gribouillages, un livre à dessiner et à colorier

Taro Gomi

éditions seuil jeunesse

17,00 euros

les japonais : Mizuki

Shigeru Mizuki est né le 8 mars 1922 à Sakai-minato, petite ville côtière du sud-ouest du Japon.

Il connaît là une enfance libre et heureuse, période faste dont il s’inspirera à de nombreuses reprises dans ses mangas.

Très tôt, il montre des aptitudes étonnantes pour le dessin, talent encouragé sans réserve par ses parents. Il a à peine vingt ans lorsque la guerre vient interrompre ses espoirs de carrière. Il est enrôlé dans l’armée impériale japonaise et est envoyé dans la jungle de Nouvelle-Guinée, où il va vivre un véritable cauchemar : il contracte rapidement la malaria, assiste à la mort de la plupart de ses camarades et perd le bras gauche dans un bombardement… Détenu sur place à la fin de la guerre, il se lie d’amitié avec les membres d’une tribu locale, amitié qui le sauvera de la famine, de la maladie et de la folie.

Ce n’est finalement qu’en 1957, après une vie déjà riche de souvenirs et de blessures, que Mizuki entame la carrière qui a fait de lui l’un des plus grands raconteurs d’histoires de son pays. Fin connaisseur des yôkaï et du surnaturel, il n’a eu de cesse d’explorer depuis les univers qui se cachent derrière notre monde pour mieux dire sa profonde compréhension de l’âme humaine.

Au même titre que les yokaï, ces êtres surnaturels qui peuplent l’univers fantastique de Shigeru Mizuki, le kappa est un personnage issu de la mythologie japonaise. Diablotin anthropomorphe vivant dans les rivières et les étangs japonais, la légende dit qu’il attirait les jeunes filles au fond de l’eau afin de leur prendre leur vertu. Devenu populaire dans la littérature, les mangas et l’animation, son image a évolué au cours du XXème siècle pour finalement incarner un personnage malicieux, sympathique voire bienveillant.

Le jeune Sampei Kawara ressemble étrangement à ces créatures, à tel point que deux kappas en goguette s’y méprennent et l’entraînent de l’autre côté du miroir, point de départ d’une série d’aventures hilarantes.

À travers cette trilogie burlesque, qui fait écho à Kitaro le repoussant, sa série culte conçue (… plus tôt, plus tard ,même époque), Shigeru Mizuki renoue avec la tradition du conte populaire dans lequel un enfant – souvent orphelin – parvient à apprivoiser un monstre. Oscillant constamment entre le fantastique et le quotidien, Mizuki joue sur son terrain de prédilection, un mélange des genres dans lequel le conte traditionnel fait la part belle à la critique ironique du Japon contemporain.

Derrière l’humour slapstick à tendance scatologique transparaît une véritable empathie pour l’enfant qui ne cesse de se heurter à l’abandon de sa famille. Confronté en accéléré à tous les tourments de l’enfance et de l’âge adulte, hanté par la mort omniprésente tout au long du récit, Sampei trouve son salut dans sa relation avec son copain le kappa, l’autre comme lui.

texte tiré du site  :

http://www.cornelius.fr/

Mon copain le Kappa,

Shigeru Mizuki

éditions Cornelius

22 euros

les japonais : Yonezu Yusuke

YUSUKE YONEZU est né en 1982 à Tokyo, dernier d’une famlle de trois enfants. Il n’avait pas de têtine et en était donc réduit à sucer son pouce, jusqu’à ce que, comme Nora, il décide de lui-même d’être un grand garçon et d’arrêter.
Enfant, il adorait dessiner, faire des jouets et des boîtes en papier. Plus tard, il fait des études graphiques à l’Université Tokai au Japan pour aider son père dans son entreprise de création de chausssures. Ses amis l’encouragent un jour à illustrer des livres pour les enfants, c’est ce qu’il fait en créant le personnage de Nora. Il aime photographier, se promener, faire ses courses et lire des livres.

Le caméléon arc-en-ciel

de Yusuke Yonesu

midedition

10,00 euros


Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :