inde

Un sari couleur de boue raconte une’histoire difficile mais néanmoins très prenante.

Leela a été fiancée à deux ans, mariée à nef. A treize ans elle s’apprête à s’installer dans sa belle-famille quand son mari, mordu par un serpent venimeux, meurt de ses blessures.

Dans l’Inde des années 1920, il y a pire que d’être intouchable.

c’est d’être veuve.

Un sari couleur de boue

Kashmira Sheth

collection médium école des loisirs

11,00 euros

à partir de 11 ans bon lecteur

sur la photo, il y a aussi les très beaux stylos pailletés ( 6,50 euros)

0 Responses to “inde”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :