le petit chaperon rouge

Chaque conte se présente comme une page de plus de 4 mètres pliée en accordéon pour devenir un livre-objet. Les personnages, les éléments de décor et les lieux sont représentés et symbolisés par des points de couleurs ou des formes géométriques selon un code annoncé en préambule.

 

Le petit Chaperon rouge

de Warja Lavater

Maeght éditeur

 

Une autre version du Petit chaperon rouge illustrée par Dedieu. De très belles illustrations s’inspirant de la toile de Jouy. C’est la version de Perrault où le petit chaperon se fait manger par le loup (contrairement à la version de Lavater où le chaperon est vivant à la fin et retrouve sa mère).

Le petit chaperon rouge

De Perrault

illustré par Dedieu

Seuil jeunesse

Publicités

3 Responses to “le petit chaperon rouge”


  1. 1 Tink 22 décembre 2011 à 09:04

    Exquis celui de Warja Lavater. Il faut que je trouve un temps pour passer aujourd’hui !

    J'aime

  2. 2 Agathe 22 décembre 2011 à 09:11

    Bonjour, connaissez-vous « un petit chaperon rouge » de Marjolaine Leray (Actes Sud junior) où le petit chaperon manipule le loup et reste vivant grâce à son espièglerie? C’est un petit régal à découvrir aussi 🙂

    J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :