moi, si j’étais grand

Tous les enfants savent, même les plus petits, qu’être un garnement est bien plus marrant qu’être obéissant. Les grands font tout ce qu’ils veulent alors que les enfants font tout ce que les grands veulent qu’ils fassent. Les grands n’arrêtent pas de leur dire : mets ton pull ! lave-toi les mains ! arrête de te ronger les ongles ! range tes jouets !

Moi, si j’étais grand

éva Janikovzsky

illustrations de Laszlo Reber

traduit du hongrois par Joëlle Dufeuilly

La joie de lire

Publicités

0 Responses to “moi, si j’étais grand”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :