Archive pour juillet 2012



les grandes vacances

Elliot et moi, on est verts. Comme on s’ennuie depuis qu’on a plus le droit de tirer des flèches sur le toit de Jardinex et qu’on refuse de s’occuper avec le cahier de devoirs de vacances. Papa et Maman ont décidé de nous inscrire à un stage de voile. Quand on voit les petits bouffons en gilet de sauvetage qui se trimballent les grosses voiles lourdes ou qui tirent les bateaux comme des esclaves, on n’a pas du tout envie de leur ressembler.

C’est sérieux les vacances. Faut qu’elles soient réussies assez pour qu’on ait bien les forces de repartir pour une année de merdouille.

 

Le petit Gus en grandes vacances

de Claudine Desmarteau

albin michel

c’est l’été !

Pour vaincre l’état morose de ce mois de novembre pluvieux, nous avons décidé de rendre ces vacances tropicales :

mon vrai cahier de vacances

Pour commencer les vacances sous le ciel pluvieux parisien, commençons par un cahier de vacances ! Ce cahier regroupe plein de découpages, de gribouillages et autres massacrages. On colorie un feu d’artifice pour le 14 juillet, on colorie des cartes, on les découpe et on joue au jeu de 7 familles, on aide des randonneurs à retrouver leur camp en suivant des cailloux, on se dessine en couverture de star magazine…

Pour ceux qui ont la chance d’être à la plage sous le soleil, les coloriage ça marche aussi.

 

Mon vrai cahier de vacances

illustré par Emmanuel Kerner

Milan jeunesse

le tableau

Lorsqu’il aperçut le tableau chez un petit galeriste en rentrant chez lui, il eut tout de suite envie de l’acheter. Touché par la beauté de cette jeune femme, il ne pouvait se faire à l’idée que cette féroce panthère la dévore sous ses yeux. Désormais, il n’eut plus qu’une idée en tête : la sauver. S’il y parvenait, peut-être accepterait-elle de l’épouser. L’histoire d’un tableau magique et de l’amour entre un homme et une grande femme peinte.

Le tableau

de Marion Fayolle

Magnani

bidules

Aujourd’hui : je vous présente une petite sélection de bidules. Car c’est vrai, nous sommes une librairie mais nous vendons aussi tout un tas de cochonneries délicieusement géniales. Entre autres des tire-ficelles, des clac-doigts, des balles rebondissantes, un stylo-allumettes, des bague marionnettes à doigts, un bonhomme légume qu’on peut mettre au bout d’un crayon, des roudoudous, des minis harmonica et des bagues arroseuses. Et comme nous sommes géniales, souvent, nous faisons de jolies pochettes cadeaux pour offrir aux enfants pour les gouters d’anniversaires.

bijoux

Voici de quoi rendre dingue toutes les petites filles : un stand de bijoux avec des boucles d’oreilles, des bracelets, des broches, des bagues, des barrettes, des colliers, des pendentifs…

 

le petit bout manquant

Enfin réédité !

 

 

 

C’est la quête essentielle d’une boule à bonne bouille, à qui il manque un bout. Le jour où notre héros trouve son petit bout, il prend et s’en repart tout content, jusqu’à découvrir que depuis qu’il est complet, il ne peut plus chanter et prendre le temps de vivre. Il choisira de déposer son petit bout trouvé, et de s’en aller, incomplet, mais en chantant !

Le petit bout manquant rencontre le Grand O raconte l’histoire d’un morceau qui cherche son tout. Sa rencontre avec le Grand O qui ne cherche rien donnera envie au petit bout manquant de tenter de rouler tout seul, lui aussi!

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Françoise Morvan.

Le petit bout manquant et Le petit bout manquant rencontre le grand O

de Shel Silverstein

édition MeMo


Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :