Le petit brown

On vit dans la ville, la grande ville. C’est très commande, on vit dans un hötel avec tunnel, le tunnel, il mène au métro, le métro, il mène à l’immeuble où mon père travaille et, lui, comme ça, jamais il n’a besoin de sortir.

Le petit Brown habite à New York, dans un univers de tunnels et d’ascenseurs. Un jour, une employée de l’immeuble l’emmène dans sa famille. Il découvre la campagne, la neige qui tient, le plaisir de faire du feu et de caresser un chien. Une journée  » si formidable » qu’elle va changer la vie du petit Brown et son regard sur les autres.

 

Le petit Brown

par Isobel Harris

illustré par André François

traduit de l’anglais par Françoise Morvan

édition MeMo

Publicités

0 Responses to “Le petit brown”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Pour recevoir nos articles dans votre boîte mail !

Devenez ami de la Sardine sur facebook

%d blogueurs aiment cette page :